L’huile de CBD

L’huile de CBD

Plus connu sous le nom de CDB, le cannabidiol est l’un des 100 composés chimiques, aussi appelés cannabinoïdes, que l’on retrouve au naturel dans la plante de cannabis (cannabis sativa), de marijuana ou de chanvre.

Le tétrahydrocannabinol ou THC c’est un des principaux cannabinoïdes. Psychoactif, c’est lui qui provoque la sensation de « high » souvent associé à la marijuana.

Mais, à l’inverse du THC, le CBD est un produit qui n’a pas d’effet psychotrope. C’est pourquoi, le CBD et l’huile de cannabidiol, sont une option pour ceux et celles, qui cherchent un produit qui vas soulager la douleur ou d’autres symptômes, sans les effets psychoactifs du cannabis ou de certains médicaments pharmaceutiques.

Qu’est-ce que l’huile de cannabidiol ?

Avant d’acheter de l’huile de CBD il est utile de savoir que parmi la centaine de composés cannabinoïdes qui existe dans la résine huileuse du cannabis, on retrouve le cannabidiol. Cette résine gluante et collante se situe essentiellement au niveau des grappes de fleurs de la plante, aussi appelées « bourgeons ».

Ces bourgeons sont recouverts de minuscules trichomes qui produit une forme de champignon. Structures glandulaires spécialisées, les trichomes détiennent les composés huileux et médicinaux du cannabis par exemple le CBD, Le THC et autres terpènes* aromatiques.

Mais en quoi cette résine est-elle utile à la plante ?

Les trichomes huileux ont pour objectif de protéger la plante des rayons du soleil et de la chaleur. Mais, l’huile a également des propriétés antimycosique, bactéricide et anti-insectes. De plus, la texture collante de la résine offre une autre protection en piégeant les insectes.

Les composants naturels bénéfiques à la santé humaine se trouvent donc dans cette résine graisseuse, qui produit un apport de santé et de protection au plant de cannabis. Le CBD est plébiscité pour le traitement de nombreuses maladies, notamment pour son côté non enivrant, à l’instar de son cousin le THC qui provoque des effets psychotropes.

On produit l’huile de CBD des trichomes résineux du cannabis. On retrouve des souches et des variétés différentes de cannabis. Ainsi, la quantité de CBD présente varie selon la variété de cannabis ou de chanvre. Le chanvre industriel pauvre en résine, possède moins de trichomes et donc moins d’huile que certaines variétés de cannabis riche en résine. Cependant, la grande majorité des variétés généreuses en résine contiennent aussi beaucoup de THC et peu de CBD.

Quelles sont les méthodes de fabrication de l’huile de CBD ?

Tout d’abord, extraire de l’huile de CBD nécessite des végétaux riches en cannabidiol voir bio. Différentes méthodes d’extraction du cannabidiol peuvent être employées pour sa fabrication. Chacune ayant des avantages et des inconvénients. Après l’extraction et une fois le solvant entièrement retiré, l’huile est raffinée et conditionnée sous la forme de divers produits comestibles, consommables pouvant être de qualité bio et destinés à l’achat de produits à base de CBD :

  • Gélules
  • Cartouches pour le vapotage
  • Topiques
  • Boissons ….

L’extraction du cannabidiol a pour objectif de rendre le CBD et les autres composants bénéfiques de la plante disponible à des doses très concentrées. Du fait de sa consistance huileuse, la séparation du cannabidiol de la plante produit une huile intense et dense. La texture et la pureté de l’huile de CBD dépendront de la méthode d’extraction utilisée lors de la fabrication.

Le cannabidiol et les cannabinoïdes végétaux se classent chimiquement parmi les composés terpénophénoliques. Cela signifie que ces composés sont solubles à la fois dans l’alcool et l’huile.

C’est pourquoi le processus d’extraction du cannabidiol implique soit l’utilisation d’un solvant destiné à dissoudre l’huile, soit un composant à base d’alcool. Les préférés dans ce processus d’extraction et de fabrication du CBD sont, l’éthanol, le CO2 supercritique, l’huile d’olive ou des hydrocarbures de type butane.

Extraction au CO2

L’extraction du cannabidiol au CO2 c’est la méthode de farication de l’huile de CBD la plus sûre et la plus utilisée. Le dioxyde de carbone est un gaz à l’air ambiant, mais sous haute pression et à des températures fluctuantes, le CO2 devient liquide tout en conservant la dynamique des fluides d’un gaz.

C’est dans cet état dit « supercritique » que le produit agit comme du solvant en expulsant les principes actifs de la plante. Elle est considérée être la meilleure méthode , car chaque composé peut être extrait par CO2 selon des conditions bien spécifiques. Ainsi des changements de température ou de pression même minime vont permettre d’adapter avec précision l’extraction soit du cannabidiol soit d’un autre principe actif naturel de cannabis.

Extraction à l’éthanol

Depuis des siècles, dans de nombreuses cultures de cannabis, on utilise l’éthanol utilisé pour l’extraction de composés médicinaux des plantes tel que le cannabidiol. Il apparaît depuis quelques années comme le moyen d’extraction très populaire pour extraire et fabriquer les produits à base d’huile de cannabis, mais surtout l’huile de cannabidiol. Pour créer une huile puissante et riche en CBD voir de qualité bio et surtout consommable, c’est l’alcool de grain de qualité alimentaire qui est choisi pour solvant.

Extraction par hydrocarbures

Par rapport aux autres méthodes d’extraction et de fabrication de l’huile de CBD, l’utilisation de solvants hydrocarbonés comme l’hexane, le butane, le propane ou autres mélanges, offre des avantages et des inconvénients non négligeables.

Quand elle est correctement réalisée, cette technique de fabrication est efficace pour extraire les cannabinoïdes et les terpènes des autres principes non actifs du cannabis naturel tel que la chlorophylle. Elle aide également à préserver le parfum singulier et les principaux atouts thérapeutiques de la plante.

 Les concentrés à base d’hydrocarbures du cannabis ainsi obtenu ressemblent à de la sève, cire d’oreille, ou des bonbons cassants en raison de leur texture. À cause de sa ressemblance avec du verre et de sa manière de se briser, le produit est baptisé shatter.

On le consomme par inhalation à l’aide d’un dab rig ou d’un vaporisateur à haute pression. Attention toutefois, car les hydrocarbures sont des solvants extrêmement inflammables et neurotoxiques. C’est pourquoi s’ils ne sont pas totalement éliminés de l’huile, leur consommation peut être nuisible.

L’huile de cannabidiol a-t-elle vraiment des effets ?

Avant d’acheter de l’huile de cbd sachez que l’on ne trouve que très peu d’études sur les avantages de l’huile de CBD pour l’homme. Notamment en raison de l’interdiction du cannabis et des restrictions de recherches associés. Toutefois, avec la légalisation du cannabis dans certaines régions du monde, la recherche commence à prendre de l’ampleur dans le domaine des produits à base de cannabis disponibles à la vente.

Le CBD se connecte difficilement aux récepteurs cannabinoïdes, contrairement au THC. Ces récepteurs sont des composants essentiels du système endocannabinoïde humain, jouant un rôle primordial dans le système nerveux central. Mais le cannbidiol interagit avec d’autres récepteurs tels que les récepteurs de la sérotonine et des opioïdes.

Il peut également augmenter les niveaux d’endocannabinoïdes naturels, ce qui peut expliquer sa grande palette d’utilisation. Voici donc les effets possibles de l’huile de CBD :

  • Réduction des crises d’épilepsie.
  • Apaisement des douleurs chroniques.
  • Atténuation des effets secondaires de la chimiothérapie.
  • Diminution de l’anxiété et de la dépression.
  • Réduction des symptômes du trouble de stress post-traumatique (SSPT).
  • Aide à traiter les affections cutanées (acné, dermatite atopique, psoriasis…).
  • Possède des propriétés neuroprotectrice (maladie d’Alzheimer, de Parkinson…).
  • Offre des avantages dans le traitement de certains problèmes de santé (troubles mentaux, toxicomanie, cancers, diabète…).

Les risques et les effets secondaires de l’huile de CBD ?

L’huile de cannabidiol ne présente généralement pas de risques majeurs pour les utilisateurs. Des études spécifiques sur les risques de l’huile de CBD doivent encore être menées. Mais, des effets secondaires sont possibles tels que :

  • La dépression
  • Des vertiges
  • De la diarrhée
  • Des hallucinations
  • La diminution de la pression artérielle
  • Les symptômes de sevrage de type irritabilité et l’insomnie.

Enfin, si vous envisagez d’acheter de l’huile de CBD réfléchissez avant au type de produit qui serait le plus approprié. Il en existe sous 3 formes différentes selon leur teneur en cannabidiol :

  • Full-Spectrum, il contient tous les cannabinoïdes naturellement présents dans la plante, ainsi que des traces de THC.
  • Large spectre, il contient tous les cannabinoïdes de la plante sans le THC.
  • CBD isolé, c’est l’huile la plus pure des 3, et contient uniquement du CBD.

* Le système endocannabinoïde (ECS) c’est un système neuromodulateur répandu qui joue un rôle important dans le développement du système nerveux central (SNC).

* Les terpènes sont des composés organiques de la famille des hydrocarbures. Ils sont responsables de l’arôme et de la saveur du cannabis. Ils influent également sur les effets en interagissant avec les cannabinoïdes.